William Sheller

Loonnnng est le chemin qui nous menneuuu vers leeeee nouveau monnnnde….

Sheller

Ahhh, william Sheller. J’ai toujours eu une grande admiration pour ce compositeur. Il est capable de tout. Un mot me reviens sans cesse : mélanges.
Mélanges de sons, d’instruments, de styles (mais pas de Jazz, il n’aime pas)
De la musique classique, il a écrit plusieurs concertos (trompette, violoncelle…) au rock (l’album très électrique « albion »), William Sheller se fait plaisir !. Malgré la diversité de sa musique, on reconnait l’élégance de son écriture même quand ça pète !
Compositeur, arrangeur, toutes les notes que vous entendez sur ses albums sortent de sa tête ! C’est assez rare pour le noter.

Une petite remarque tout de même : Ses textes ne sont pas toujours à la hauteur de sa musique mais il arrive tout de même à nous aspirer dans son univers (titre de l’album du même nom).
Voici tout de même « les miroirs dans la boue » tiré de l’album univers :

Autre remarque : William ! Si tu me lis :), dis moi, pourquoi diable tu ne travaille pas ton piano plus que ça ?? J’ai assisté à quelques-un de tes concerts, il y a toujours un moment ou tu te plantes grave !
Hum…
En 1989, l’album « ailleurs » reste pour moi un petite perle. Résolument orchestral, je vous propose d’écouter et de voir le clip d' »excalibur » réalisé par Philippe Druillet.

Un peu plus proche de nous, voici un arrangement de ce même morceau pour groupe de rock et instruments à vents plus classiques. Question mélange, on est servis :

Sites : www.shellerophile.net
Bio : wiki

Tagués avec : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.