Soundpainting

Avec un père comme peintre, le musicien Walter Thomson ne pouvait qu’inventer le soundpainting…

Soundpainting 2Inventé par Walter Thompson dans les années 1980, le soundpainting est une langue des signes à destination des musiciens, acteurs ou danseurs.
Le chef d’orchestre improvise en tant reel un morceau à l’aide de 750 signes.
Il s’agit d’un travail très enrichissant pour les chefs comme les musiciens à la condition que tout ce petit monde adhère au projet. Ce travail bouscule les habitudes : plus de partition (pour les musiciens classiques : aïe), il faut regarder le chef tout le temps (pour les musiciens de jazz : aïe) et le résultat sonore est aux antipodes des pièces abordées avec les orchestres d’harmonies.
Pourtant, pour un travail d’écoute et d’exploration sonore, c’est top !

Pour vous faire une petite idée, voici une vidéo avec Walter Thompson himself :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*