Poème symphonique pour 100 métronomes

Par György Ligeti…

MetronomeLe métronome est le compagnon de route de tout musicien. L’idée de se servir de cet outil comme instrument de musique est née de l’imagination fertile du compositeur György Ligeti.
Le Poème symphonique pour 100 métronomes a été créé en 1962 et fût un véritable scandale. Les 100 métronomes réglés à des tempis différents étaient remontés par 10 exécutants (comment dis-t-on « joueur de métronome » ?) qui étaient chargés de lancer les métronomes à peu près en même temps.
Le but de cet étonnante pièce est une étude sur le son : Au delà du chaos sonore se dégageant des 100 métronomes, on peu percevoir un changement plutôt lent de la sonorité à la manière d’un morphing.
De plus, ces métronomes ont un effet presque hypnotique.
Enfin, il est amusant de constater qu’un métronome symbolise une certaine rigueurs musicale, alors que 100 métronomes jouant simultanément se rapprochent plus du chaos musicale. Mais certains dirons que l’ordre nait du chaos.
J’ai mal à la tête.
Dans cette vidéo, les métronomes sont actionnés par un dispositif mécanique qui permet de les lancer presque tous en même temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *