Dans la famille Tuba, je voudrais… (1ere partie)

Un arbre généalogique format A3 n’y suffirait pas…

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette famille est énÔrme :
Euphonium, Baryton, Ténor Horn, Tuben, Ophicléide, Saxhorn, Cimbasso, bla, bla….

Essayons d’y voir un peu plus clair :
Au départ, il y avait les dinosaures et juste après le Didgeridoo et le Luur firent leur apparition.

Didgeridoo Luur

D’Australie pour le premier et de Scandinavie pour le second, ces deux instruments sont les ancêtres des cuivres.
On raconte que la forme du Luur ressemble étrangement à une défense de Mammouth.
Datant de fin du XVIe siècle, le serpent est un instrument grave en forme de S et était utilisé pour les musiques sacrées.
Plus proche du tuba par la forme, l’ophicléide date du début du XIXe siècle et fonctionnait avec des clefs. Cet instrument a eu une part importantes dans les opéras romantiques.
Pour vous faire une idée du son de l’ophicléide, voici un trio glanné sur le ouèbe. Cette vidéo est tirée de la 1ere rencontre de de joueurs d’ophicléide qui a eu lieu le 3 Septembre 2007 au Musikinstrumenten-Museum à Berlin :

Voilà pour les ancêtres. La suite bientôt sur vos écrans.

1 thought on “Dans la famille Tuba, je voudrais… (1ere partie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *